Tous les articles par Elayi

Distribution de fournitures scolaires

OUIDAH (Bénin). Vendredi 4 octobre 3019. Grâce à des généreux donateurs français , notre partenaire sur place, l’ONG ELAYI Afrique, a pu distribuer les fournitures scolaires aux 15 orphelins recensés pour l instant. Cette action était nécessaire pour permettre aux enfants d’être scolarisés en attendant les parrainages (nous vous en reparlerons très prochainement).

Naissance de la famille « ELAYI »

« élayi » veut dire « ça va aller » en langue « mina ». 

Jean habite à Lomé (Togo) ; il a depuis longtemps l’idée d’agir pour les enfants orphelins de sa région au Bénin. Lors de ses séjours en famille dans la ville d’Ouidah et dans le village d’Etoko, il a remarqué les besoins de certains enfants qui sillonnent les rues au lieu d’être à l’école. 

Marianne se rend au Togo en Avril 2018 pour exercer son métier d’ergothérapeute auprès d’enfants porteurs de handicap dans des villages reculés au nord de Lomé une association ; son séjour lui fait dire qu’une partie de sa vie sera désormais consacrée aux enfants africains. 

Marianne et Jean se rencontrent à l’association, discutent de leurs aspirations respectives et décident d’unir leurs forces en faveur de l’enfance défavorisée et vulnérable, en commençant par le Bénin. 

Des amis se joignent à eux côté Bénin, Togo et France. Les bonnes volontés s’activent avec enthousiasme pour fonder la famille « Elayi » qui se décline en 2 associations : 

– L’ONG « ELAYI Afrique » paraît au Journal Officiel Béninois le 1er février 2019 -L’association « Les Enfants d’ELAYI » paraît au Journal Officiel Français le 26 janvier 2019 

L’aventure peut alors démarrer ! Elle sera longue et fructueuse. Dès à présent, au-delà de collectes de dons et de réalisations concrètes sur site, elle se révèle parsemée de belles rencontres, se nourrit de riches moments partagés et est source de créativité pour chacun. 

La Présidente de « Les Enfants d’ELAYI », Marianne Moity
Le Président de « ELAYI Afrique », Jean DOSSOU-YOVO 

Premiers projets, premiers succès !

Grâce à des généreux donateurs qui nous ont soutenu dès la création de l’association « Les Enfants d’Elayi », un envoi de fonds à l’ONG, début septembre 2019, va permettre à 11 orphelins recensés de pouvoir faire la rentrée scolaire le 16 septembre.

Dons de Livres au directeur de l’école

A l’école HOUEGAN 2 dans le village d’ETOKO l’école

Education

Chantier Soutien Scolaire 

Face aux perturbations socio – politiques qui depuis longtemps entravent le déroulement normal des années scolaires, l’éducation se trouve inquiétée. C’est face à ce problème que le comité d’organisation a mis en place des chantiers de soutien scolaire pour compléter les programmes inachevés et pour garantir une bonne reprise scolaire des élèves.
Au rendez-vous du donner et du recevoir, notre credo est la solidarité humaine :  » Se parler pour mieux se connaître, se connaître pour mieux échanger, échanger pour mieux se comprendre  » Tel est notre ultime mission.


Objectifs :
Favoriser l’accès à l’éducation pour les plus jeunes via des cours de soutien scolaire, ensuite mettre en place une bibliothèque ouverte à l’ensemble des élèves de la localité hôte du projet. Maintenir et améliorer le niveau des élèves , appuyer les chapitres inachevés et ou mal acquis à la cour de l’année scolaire précédente Soutenir les élèves participants à travers la distribution de fournitures scolaires.

Organisation du travail :
Ces chantiers regrouperont des volontaires désirants transmettre leurs connaissances et leurs expériences. Quotidiennement (04) heures seront affectées au cours de la matinée. Au cours primaire ce sera un encadrement presque sur tous les plans (mathématiques, sciences, grammaire, conjugaison, lecture, écriture, culture générale…) et seront assurées en binôme par les volontaires.

Au cours secondaire, l’encadrement sera en français, mathématiques, sciences, anglais, éducation physique et sportive, culture générale…
L’après-midi sera consacré aux activités culturelles et récréatives. Ces mêmes après-midi vos élèves deviendront vos professeurs pour des cours de langue locale.

Nous sollicitons les volontaires afin qu’ils apportent des fournitures scolaires ainsi que des jouets de tout genre pour la kermesse de fin du chantier.
Vous serez imprégnés du programme scolaire du pays et vous jouerez essentiellement le rôle d’enseignants des cours primaires et secondaires. Vous dispenserez des cours dans une matière de votre choix (Anglais, Français, Allemand, maths, physique, Science de la vie et de la terre, culture générale etc..). Des fournitures scolaires sont distribuées aux élèves et aux établissements à la fin des cours.

NB : A la fin de ce chantier se solde par une remise solennelle d’attestation de participation aux volontaires ayant participé à ce chantier.

Un bilan de clôture de chantier où chaque participant présentera ses impressions sur la manière dont se sont déroulées les activités, les points forts/faibles et fera des propositions pour les camps chantiers des années à venir.

Santé

Chantier de mobilisation/sensibilisation sur les IST/VIH/SIDA

Contexte et justification du projet:

Confronté à de sérieux problèmes liés non seulement à la santé primaire mais aussi aux grossesses non désirées et aux maladies sexuellement transmissibles ,  il est nécessaire voire urgent que des mesures adéquates soient prises pour éviter aux jeunes les grossesses non désirées, des avortements provoqués, la déscolarisation, la drogue, la toxicomanie, des infections IST/VIH/SIDA, et d’autres fléaux sociaux.

C’est dans cette optique que « ELAYI-AFRIQUE » organise des mobilisations sociales et communautaires d’animation globale sur les IST/VIH/SIDA pour tenter de répondre aux besoins d’information, de formations et d’éducation des populations pour un changement de comportement et de prise de conscience au niveau de toutes les couches sociales.

Les expériences des années précédentes en matière de mobilisation communautaire contre les IST/VIH/SIDA ont des effets positifs auprès des communautés. Vu l’ampleur et la sous informations et le déni de la maladie en milieu rural, ce projet doit être poursuivi dans d’autres villages non encore ciblés.

Ce chantier est organisé pour apporter une modeste contribution, pour essayer de régler ces fléaux qui entravent sérieusement au développement de nos milieux qui loin des villes et des yeux sont un peu oubliés.

Objectif général:
L’objectif primordial de ce projet est de mener une campagne de mobilisation/ sensibilisation avec et pour les jeunes des collectivités rurales sous informés mais très souvent exposés et victimes du ravage de la pandémie.

Objectifs spécifiques:
Susciter chez les jeunes élèves, apprentis, déscolarisés et fonctionnaires l’adoption des comportements sexuels responsables ;Améliorer le niveau d’informations et de connaissance des jeunes filles et garçons en matière des IST/VIH/SIDA; Fournir à ces populations un ensemble d’informations et de techniques permettant une utilisation cohérente et rationnelle des méthodes de prévention ;Organiser des séances de formations de formateurs et des pairs éducateurs au sein des différents groupes de jeunes dans les villages ;Lutter contre la pénurie de préservatifs dans les milieux ruraux.

Organisation du travail:
Sur ce chantier, les volontaires organiseront des séances de sensibilisation thématique programmée, des campagnes de sensibilisation porte à porte et en masse sur les thèmes contraception, IST/VIH-SIDA à travers des sketchs, des contes scéniques, du théâtre, des projections de film et de distribution des préservatifs et prospectus.

NB : La fin de ce chantier se solde par une remise solennelle d’attestation de participation aux volontaires ayant participé à ce chantier.

Un bilan de clôture de chantier où chaque participant présentera ses impressions sur la manière dont se sont déroulées les activités, les points forts/faibles et fera des propositions pour les camps chantiers des années à venir.

Rénovation / Construction

Rénovation d’infrastructures socio-éducatif/sanitaire & culturelles

Il s’agit de rénover des infrastructures existantes afin de les remettre en bon état pour permettre leur utilisation au profit de la communauté bénéficiaire du projet.
Ce chantier permet aussi de mettre en synergie différentes cultures au service de l’œuvre sociale. Le volontaire doit être disponible à accepter, respecter et s’imprégner de la culture du village accueillant pour en faire ressortir les richesses artistiques sous diverse forme: Entre autre la peinture murale, éducative, art, danse, réalisation de panneau de sensibilisation, théâtre et sketch.

Organisation du travail :
Sur le plan travail, les volontaires feront essentiellement la petite maçonnerie (qui consiste entre autre à fabriquer si nécessaire des briques, ramasser du sable et chercher de l’eau …), la petite menuiserie et peinture (peinture des portes, fenêtres, réparation des bancs de salles de classes etc ). Les volontaires peuvent apporter des gangs, pinceaux et des objets décoratifs de salles de classes.

NB : La fin de ce chantier se solde par une remise solennelle d’attestation de participation aux volontaires ayant participé à ce chantier.

Un bilan de clôture de chantier où chaque participant présentera ses impressions sur la manière dont se sont déroulées les activités, les points forts/faibles et fera des propositions pour les camps chantiers des années à venir.
 

Construction de (Bâtiments scolaires, Latrines publiques, Bibliothèque, dispensaire etc…)

Ce chantier consiste à participer à la construction des équipements socio- collectifs à savoir: bâtiments scolaire, centre de jeunes, dortoirs pour les patients dans les dispensaires, latrines publiques et des bibliothèques en collaboration avec les communautés locales en vue de pallier au manque d’infrastructures socio-éducatives et sanitaires et culturels en milieu rural.

Objectif général :
Favoriser chez les populations rurales défavorisées une bonne condition sanitaire et éducationnelle et surtout l’épanouissement des jeunes.

Objectifs spécifiques :
Pallier au manque d’infrastructures socio éducatives et sanitaires en milieu rural;Participer à la construction ou à la rénovation des équipements socio collectifs dans les milieux défavorisés;construire ou rénover des centres de jeunes, dispensaires, latrines publiques, de bibliothèques et bâtiments scolaires en collaboration avec les communautés locales.

Organisation du travail :
Les travaux consisteront à ramasser du sable et graviers, puiser de l’eau, et aider les maçons à fabriquer des briques, monter des murs etc… Les volontaires travailleront 4 heures chaque matinée. Les après midi seront libres et les volontaires pourront aux activités d’échanges culturelles avec la communauté hôte tout comme d’autres activités communautaires : animation socio culturelle avec les enfants, sensibilisation contre les IST/VIH/SIDA, le paludisme, hygiène ou toutes autres activités.

Environnement / Ecologie

Reboisement & sensibilisation sur l’environnement

Contexte et justification:
L’objectif de ce camp chantier est de faire le reboisement en Tek d’un terrain de deux hectares appartenant au village: le Tek a l’avantage d’être un bois précieux qui n’appauvrit pas le sol, et une fois que les plans auraient grandi, ils pourraient être coupés et financer la construction d’un collège d’enseignement général sur la première partie du terrain, et l’implantation de cultures agricoles dans sa seconde partie.

Organisation du travail :
Il consistera à préparer, avec l’aide des paysans, des pépinières à essences fertilisants et forestières en vue de préparer la prochaine saison de reboisement, à animer différentes séances de sensibilisation des paysans (sur les méfaits de l’abattage anarchique des arbres, des feux de brousses, etc.) et des jeunes pour pérenniser les activités menées sur le terrain.
Concrètement, le volontaire devra remplir des sachets de pépinières, arroser des plantes en sachets, débroussailler des parcelles, reboiser et mettre à terre des plantes. Les volontaires travailleront 4 heures par jour, les après midi seront libres et pourront être consacrés aux activités culturelles avec la communauté du village hôte.


NB : A la fin de ce chantier se solde par une remise solennelle d’attestation de participation aux volontaires qui ont participé à ce chantier.

Un bilan de clôture de chantier où chaque participant présentera ses impressions sur la manière dont se sont déroulées les activités, les points forts/faibles et fera des propositions pour les camps chantiers des années à venir.

Artistique

Chantier de production d’œuvres artistiques

Ce chantier est ouvert aux volontaires ayant des notions et talents artistiques ou désirant connaître la culture africaine dans ses profondeurs.
Les volontaires sont initiés aux techniques de pratique de l’artisanat Africain :

  • BATIK,
  • Poterie traditionnelle,
  • Vannerie, Percussion,
  • Danses Africaines,
  • Pagnes africains,
  • Confection de colliers et bracelets à base de perles etc…

Le chantier est un carrefour d’échanges culturels. Le groupe de volontaires produira des T-shirts, des boubous, des tableaux (en batik), toiles, et des cartes postales.

NB : Le groupe des volontaires est dirigé par un animateur, la vie en communauté, travaille 5 heures par jour et pendant 5 jours par semaine. Les soirs sont décrétés Quartier libre et peuvent aussi être consacré aux séances d’animation loisir avec les enfants.

Ce chantier se termine par une exposition et une présentation des batiks et de la pièce théâtre et les danses qu’ils auront faites et apprises durant le chantier. La vente des différents objets de ce chantier permettra de financer l’éducation d’un nombre d’enfants démunis. Les volontaires peuvent apporter des pinceaux, de la peinture et des T-shirts blancs pour l’art batik.
Dans le souci majeur d’offrir de belles vacances bien remplies et riches en couleur aux volontaires,  » ELAYI » se donne le plaisir d’organiser d’animation au son de djembé au profit des volontaires désireux d’apprendre à jouer au djembé, à danser à l’africaine.

NB : A la fin de ce chantier se solde par une remise solennelle d’attestation de participation aux volontaires ayant participés à ce chantier.

Un bilan de clôture de chantier où chaque participant présentera ses impressions sur la manière dont se sont déroulées les activités, les points forts/faibles et fera des propositions pour les camps chantiers des années à venir.