Archives pour la catégorie Description des Missions – ONG

Education

Chantier Soutien Scolaire 

Face aux perturbations socio – politiques qui depuis longtemps entravent le déroulement normal des années scolaires, l’éducation se trouve inquiétée. C’est face à ce problème que le comité d’organisation a mis en place des chantiers de soutien scolaire pour compléter les programmes inachevés et pour garantir une bonne reprise scolaire des élèves.
Au rendez-vous du donner et du recevoir, notre credo est la solidarité humaine :  » Se parler pour mieux se connaître, se connaître pour mieux échanger, échanger pour mieux se comprendre  » Tel est notre ultime mission.


Objectifs :
Favoriser l’accès à l’éducation pour les plus jeunes via des cours de soutien scolaire, ensuite mettre en place une bibliothèque ouverte à l’ensemble des élèves de la localité hôte du projet. Maintenir et améliorer le niveau des élèves , appuyer les chapitres inachevés et ou mal acquis à la cour de l’année scolaire précédente Soutenir les élèves participants à travers la distribution de fournitures scolaires.

Organisation du travail :
Ces chantiers regrouperont des volontaires désirants transmettre leurs connaissances et leurs expériences. Quotidiennement (04) heures seront affectées au cours de la matinée. Au cours primaire ce sera un encadrement presque sur tous les plans (mathématiques, sciences, grammaire, conjugaison, lecture, écriture, culture générale…) et seront assurées en binôme par les volontaires.

Au cours secondaire, l’encadrement sera en français, mathématiques, sciences, anglais, éducation physique et sportive, culture générale…
L’après-midi sera consacré aux activités culturelles et récréatives. Ces mêmes après-midi vos élèves deviendront vos professeurs pour des cours de langue locale.

Nous sollicitons les volontaires afin qu’ils apportent des fournitures scolaires ainsi que des jouets de tout genre pour la kermesse de fin du chantier.
Vous serez imprégnés du programme scolaire du pays et vous jouerez essentiellement le rôle d’enseignants des cours primaires et secondaires. Vous dispenserez des cours dans une matière de votre choix (Anglais, Français, Allemand, maths, physique, Science de la vie et de la terre, culture générale etc..). Des fournitures scolaires sont distribuées aux élèves et aux établissements à la fin des cours.

NB : A la fin de ce chantier se solde par une remise solennelle d’attestation de participation aux volontaires ayant participé à ce chantier.

Un bilan de clôture de chantier où chaque participant présentera ses impressions sur la manière dont se sont déroulées les activités, les points forts/faibles et fera des propositions pour les camps chantiers des années à venir.

Santé

Chantier de mobilisation/sensibilisation sur les IST/VIH/SIDA

Contexte et justification du projet:

Confronté à de sérieux problèmes liés non seulement à la santé primaire mais aussi aux grossesses non désirées et aux maladies sexuellement transmissibles ,  il est nécessaire voire urgent que des mesures adéquates soient prises pour éviter aux jeunes les grossesses non désirées, des avortements provoqués, la déscolarisation, la drogue, la toxicomanie, des infections IST/VIH/SIDA, et d’autres fléaux sociaux.

C’est dans cette optique que « ELAYI-AFRIQUE » organise des mobilisations sociales et communautaires d’animation globale sur les IST/VIH/SIDA pour tenter de répondre aux besoins d’information, de formations et d’éducation des populations pour un changement de comportement et de prise de conscience au niveau de toutes les couches sociales.

Les expériences des années précédentes en matière de mobilisation communautaire contre les IST/VIH/SIDA ont des effets positifs auprès des communautés. Vu l’ampleur et la sous informations et le déni de la maladie en milieu rural, ce projet doit être poursuivi dans d’autres villages non encore ciblés.

Ce chantier est organisé pour apporter une modeste contribution, pour essayer de régler ces fléaux qui entravent sérieusement au développement de nos milieux qui loin des villes et des yeux sont un peu oubliés.

Objectif général:
L’objectif primordial de ce projet est de mener une campagne de mobilisation/ sensibilisation avec et pour les jeunes des collectivités rurales sous informés mais très souvent exposés et victimes du ravage de la pandémie.

Objectifs spécifiques:
Susciter chez les jeunes élèves, apprentis, déscolarisés et fonctionnaires l’adoption des comportements sexuels responsables ;Améliorer le niveau d’informations et de connaissance des jeunes filles et garçons en matière des IST/VIH/SIDA; Fournir à ces populations un ensemble d’informations et de techniques permettant une utilisation cohérente et rationnelle des méthodes de prévention ;Organiser des séances de formations de formateurs et des pairs éducateurs au sein des différents groupes de jeunes dans les villages ;Lutter contre la pénurie de préservatifs dans les milieux ruraux.

Organisation du travail:
Sur ce chantier, les volontaires organiseront des séances de sensibilisation thématique programmée, des campagnes de sensibilisation porte à porte et en masse sur les thèmes contraception, IST/VIH-SIDA à travers des sketchs, des contes scéniques, du théâtre, des projections de film et de distribution des préservatifs et prospectus.

NB : La fin de ce chantier se solde par une remise solennelle d’attestation de participation aux volontaires ayant participé à ce chantier.

Un bilan de clôture de chantier où chaque participant présentera ses impressions sur la manière dont se sont déroulées les activités, les points forts/faibles et fera des propositions pour les camps chantiers des années à venir.

Rénovation / Construction

Rénovation d’infrastructures socio-éducatif/sanitaire & culturelles

Il s’agit de rénover des infrastructures existantes afin de les remettre en bon état pour permettre leur utilisation au profit de la communauté bénéficiaire du projet.
Ce chantier permet aussi de mettre en synergie différentes cultures au service de l’œuvre sociale. Le volontaire doit être disponible à accepter, respecter et s’imprégner de la culture du village accueillant pour en faire ressortir les richesses artistiques sous diverse forme: Entre autre la peinture murale, éducative, art, danse, réalisation de panneau de sensibilisation, théâtre et sketch.

Organisation du travail :
Sur le plan travail, les volontaires feront essentiellement la petite maçonnerie (qui consiste entre autre à fabriquer si nécessaire des briques, ramasser du sable et chercher de l’eau …), la petite menuiserie et peinture (peinture des portes, fenêtres, réparation des bancs de salles de classes etc ). Les volontaires peuvent apporter des gangs, pinceaux et des objets décoratifs de salles de classes.

NB : La fin de ce chantier se solde par une remise solennelle d’attestation de participation aux volontaires ayant participé à ce chantier.

Un bilan de clôture de chantier où chaque participant présentera ses impressions sur la manière dont se sont déroulées les activités, les points forts/faibles et fera des propositions pour les camps chantiers des années à venir.
 

Construction de (Bâtiments scolaires, Latrines publiques, Bibliothèque, dispensaire etc…)

Ce chantier consiste à participer à la construction des équipements socio- collectifs à savoir: bâtiments scolaire, centre de jeunes, dortoirs pour les patients dans les dispensaires, latrines publiques et des bibliothèques en collaboration avec les communautés locales en vue de pallier au manque d’infrastructures socio-éducatives et sanitaires et culturels en milieu rural.

Objectif général :
Favoriser chez les populations rurales défavorisées une bonne condition sanitaire et éducationnelle et surtout l’épanouissement des jeunes.

Objectifs spécifiques :
Pallier au manque d’infrastructures socio éducatives et sanitaires en milieu rural;Participer à la construction ou à la rénovation des équipements socio collectifs dans les milieux défavorisés;construire ou rénover des centres de jeunes, dispensaires, latrines publiques, de bibliothèques et bâtiments scolaires en collaboration avec les communautés locales.

Organisation du travail :
Les travaux consisteront à ramasser du sable et graviers, puiser de l’eau, et aider les maçons à fabriquer des briques, monter des murs etc… Les volontaires travailleront 4 heures chaque matinée. Les après midi seront libres et les volontaires pourront aux activités d’échanges culturelles avec la communauté hôte tout comme d’autres activités communautaires : animation socio culturelle avec les enfants, sensibilisation contre les IST/VIH/SIDA, le paludisme, hygiène ou toutes autres activités.

Environnement / Ecologie

Reboisement & sensibilisation sur l’environnement

Contexte et justification:
L’objectif de ce camp chantier est de faire le reboisement en Tek d’un terrain de deux hectares appartenant au village: le Tek a l’avantage d’être un bois précieux qui n’appauvrit pas le sol, et une fois que les plans auraient grandi, ils pourraient être coupés et financer la construction d’un collège d’enseignement général sur la première partie du terrain, et l’implantation de cultures agricoles dans sa seconde partie.

Organisation du travail :
Il consistera à préparer, avec l’aide des paysans, des pépinières à essences fertilisants et forestières en vue de préparer la prochaine saison de reboisement, à animer différentes séances de sensibilisation des paysans (sur les méfaits de l’abattage anarchique des arbres, des feux de brousses, etc.) et des jeunes pour pérenniser les activités menées sur le terrain.
Concrètement, le volontaire devra remplir des sachets de pépinières, arroser des plantes en sachets, débroussailler des parcelles, reboiser et mettre à terre des plantes. Les volontaires travailleront 4 heures par jour, les après midi seront libres et pourront être consacrés aux activités culturelles avec la communauté du village hôte.


NB : A la fin de ce chantier se solde par une remise solennelle d’attestation de participation aux volontaires qui ont participé à ce chantier.

Un bilan de clôture de chantier où chaque participant présentera ses impressions sur la manière dont se sont déroulées les activités, les points forts/faibles et fera des propositions pour les camps chantiers des années à venir.

Artistique

Chantier de production d’œuvres artistiques

Ce chantier est ouvert aux volontaires ayant des notions et talents artistiques ou désirant connaître la culture africaine dans ses profondeurs.
Les volontaires sont initiés aux techniques de pratique de l’artisanat Africain :

  • BATIK,
  • Poterie traditionnelle,
  • Vannerie, Percussion,
  • Danses Africaines,
  • Pagnes africains,
  • Confection de colliers et bracelets à base de perles etc…

Le chantier est un carrefour d’échanges culturels. Le groupe de volontaires produira des T-shirts, des boubous, des tableaux (en batik), toiles, et des cartes postales.

NB : Le groupe des volontaires est dirigé par un animateur, la vie en communauté, travaille 5 heures par jour et pendant 5 jours par semaine. Les soirs sont décrétés Quartier libre et peuvent aussi être consacré aux séances d’animation loisir avec les enfants.

Ce chantier se termine par une exposition et une présentation des batiks et de la pièce théâtre et les danses qu’ils auront faites et apprises durant le chantier. La vente des différents objets de ce chantier permettra de financer l’éducation d’un nombre d’enfants démunis. Les volontaires peuvent apporter des pinceaux, de la peinture et des T-shirts blancs pour l’art batik.
Dans le souci majeur d’offrir de belles vacances bien remplies et riches en couleur aux volontaires,  » ELAYI » se donne le plaisir d’organiser d’animation au son de djembé au profit des volontaires désireux d’apprendre à jouer au djembé, à danser à l’africaine.

NB : A la fin de ce chantier se solde par une remise solennelle d’attestation de participation aux volontaires ayant participés à ce chantier.

Un bilan de clôture de chantier où chaque participant présentera ses impressions sur la manière dont se sont déroulées les activités, les points forts/faibles et fera des propositions pour les camps chantiers des années à venir.

Animations

Animation Socio-éducatives et culturelle avec les enfants

Contexte et justification:
Le monde ne reste pas immobile, les besoins et les intérêts des enfants changent. Nos projets sont plus que jamais centralisés sur les enfants, qu’ils soient avec ou sans handicap. Mais avec ses staffs et ses partenaires locaux soyent désormais que les enfants peuvent et doivent prendre une partie de plus en plus active dans les processus de développement au niveau de la communauté. « L’enfant est le père de l’homme  » a dit le poète anglais WORDSWORTH. ELAYI-AFRIQUE et ses partenaires veulent encourager les enfants « à nous montrer leurs rêves pour oublier à jamais comment les choses sont aujourd’hui ».
C’est dans cette optique que nous voulons par une approche adaptative c’est-à-dire susciter chez les enfants leur potentiel de compréhension et de résolution des problèmes par la mise en œuvre des activités socio-éducatives et pour aussi la réinsertion des enfants de la rue. Par l’animation socio-éducative avec les enfants, une dynamique par et pour les enfants doivent pouvoir permettre une prise de conscience et une responsabilisation de la communauté sur les problèmes prioritaires identifiés.
Il est donc logique que les enfants soient écoutés, que leurs positions soient prises au sérieux et qu’ils puissent provoquer leurs propres changements. Aussi les enfants ont-ils une immense capacité pour apprendre mais surtout pour enseigner à leurs pairs tout comme à leurs aînés. Ce type de chantier est ouvert aux volontaires qui ont des aptitudes à travailler avec les enfants et qui pourront accepter leurs particularités. Ils encadreront et animeront les enfants sur des notions de cultures générales à travers des jeux et des situations ludiques à caractère éducationnel et instructif. Les enfants seront amenés par ces différentes activités à découvrir une autre manière d’apprentissage.

Objectif général :
Favoriser le développement et l’épanouissement de l’enfant au moyen des activités instructives et ludiques.

Objectifs spécifiques :
Organiser avec les enfants des activités ludiques et instructives. Permettre aux enfants de passer des vacances utiles et avantageuses Permettre aux enfants de prendre une part de plus en plus active dans le processus de développement au niveau de leur communauté. Mobiliser et encadrer les enfants dans différents ateliers de travail selon l’âge : atelier conte, atelier music, atelier de chant et danse, atelier journal, environnement, théâtre, gym et sport…..Soutenir psychologiquement et matériellement les enfants.

Organisation du travail :

Le travail consistera en général à animer les enfants dans différents ateliers constitués : atelier de dessin, de peinture et de modelage ; de chant et danse ; de conte et de sketch etc. Les volontaires travailleront quatre (04) heures chaque matinée et les après midi pourront être consacré à des échanges culturels selon le calendrier défini par le groupe des volontaires. Les volontaires sont invités à apporter des jeux et tout ce qui peut contribuer à l’animation des enfants. Ils peuvent également présenter de aspects culturels typiques de leur pays (chants, danses, jeux)


NB : A la fin de ce chantier se solde par une remise solennelle d’attestation de participation aux volontaires qui ont participé à ce chantier.

Un bilan de clôture de chantier où chaque participant présentera ses impressions sur la manière dont se sont déroulées les activités, les points forts/faibles et fera des propositions pour les camps chantiers des années à venir.

Alphabétisation

             Alphabétisation des femmes rurales

Contexte et justification :
Le continent Africain est essentiellement rural. Les femmes en Afrique représentent plus de 50% de la population adulte. Les femmes rurales constituent le pilier de la survie alimentaire familiale et leur rôle d’éducatrice des enfants est indéniable. Elles sont analphabètes à plus de 95%. L’importance de l’éducation des femmes et ses effets positifs n’est plus à démontrer. Elle entraîne une évolution dans leur comportement, valorise leur image, leur donne une plus grande confiance en elles-mêmes. Il existe également une relation directe entre le niveau d’éducation des femmes et la santé, l’hygiène, la nutrition des enfants, la planification familiale.
Toutes ces considérations doivent nous pousser à une action urgente et prioritaire en faveur de l’alphabétisation des femmes rurales. Organisées en groupements, les femmes acquièrent non seulement la maîtrise de connaissances nouvelles, elles manifestent également un intérêt accru pour la vie communautaire à laquelle elles participent plus volontiers. Elles deviennent plus réceptives aux problèmes les concernant et sont mieux équipées pour affronter les difficultés inhérentes à leur condition doublement défavorisée de femmes dans les régions rurales.

Objectif général :


L’objectif est de répondre à une demande et aux besoins de renforcement du niveau d’alphabétisation des femmes inscrites au programme et d’installer un système de gestion autonome pour assurer la continuité de l’action.
Les volontaires animeront les différents niveaux dans l’ordre suivant :
Niveau 1 : deux animateurs (très faible) ;
Niveau 2 : trois animateurs (CP1 à CE2) ;
Niveau 3 : deux animateurs (CE2 à CM2) ;
Niveau 4 : trois animateurs (collège).Une réunion préparatoire permettra aux bénévoles de prendre contact avec les femmes du milieu participant au programme et de préparer la réalisation des activités.



Organisation du travail :
Généralement le programme des journées est le suivant : les matinées seront consacrées au contact avec les femmes dans leurs activités quotidiennes grâce à l’entremise des femmes du milieu choisies comme guides et au cours théorique (expression orale). Les après midi seront consacrés aux cours proprement dits qui se tiendront dans les classes de l’école primaire ou collège.

Le contenu général des cours :
Niveau 1 : alphabet et syllabes, prononciation, identification et lecture des lettres, formation des lettres, dictée de syllabes, vocabulaire des couleurs, présentation de la personne et vocabulaire usuel.

Niveau 2 : ce niveau étudiera plus en profondeur le contenu précité. Il étudiera le vocabulaire des fruits, du corps humain, des jours de la semaine, des mois de l’année et des verbes d’action et des mots liés aux types d’activités des femmes. Il fera une révision des chiffres et des nombres.

Niveau 3 : le contenu est la présentation de la personne, le vocabulaire usuel (maison, fruits, cuisine, le menu, les ingrédients), l’expression orale (la journée et ses activités), la conjugaison, la grammaire (déterminants, pronoms possessifs et démonstratifs), le vocabulaire du corps humain, la construction de phrases.

Niveau 4 : étant donné le niveau d’instruction élevé des apprenantes, elles réaliseront des ateliers d’expression écrite et orale, d’étude de texte (extrait de roman, de presse et de revue) et de dictées préparées. Les techniques :
L’essentiel des techniques utilisées visera à créer la communication entre animatrices et apprenantes. La recherche d’une participation spontanée des apprenantes de sorte à les pousser, de manière ludique, à l’expression orale.

Chaque apprenante aura à sa disposition un stylo et un cahier tenu régulièrement par les animatrices de sorte que les apprenantes puissent travailler directement dans le cahier et réviser les soirs et les week-ends. Les supports didactiques utilisés par les animatrices sont pour la plupart des livres, des romans, des fiches, des revues et autres supports. Un briefing se tiendra quotidiennement pour permettre à l’ensemble des volontaires de suivre l’évolution des actions. L’accent sera mis sur l’aspect ludique à travers des chansons et des jeux (chant éwé et français).


Observations :
Les objectifs primordiaux étant la détection des différents niveaux d’instruction des participantes, renforcement selon leurs niveaux des connaissances, apport d’un minimum de vocabulaire et d’expression usuels; ce chantier permettra également d’approfondir des règles grammaticales, des techniques d’analyse et de compréhension de textes plus avancés pour le niveau le plus élevé, et surtout d’installer un système de prise en charge autonome de ce programme par les meilleures élèves (femmes apprenantes) vers les autres plus en difficulté.

NB : A la fin de ce chantier se solde par une remise solennelle d’attestation de participation aux volontaires et aux femmes ayant suivi les cours du début jusqu’à la fin du chantier.
Un bilan de clôture de chantier où chaque participant présentera ses impressions sur la manière dont se sont déroulées les activités, les points forts/faibles et fera des propositions pour les camps chantiers des années à venir.